AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Aimie Walker ∞



 

Partagez|

Aimie Walker ∞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Aimie Walker ∞ Dim 11 Nov - 23:41




PHYSIQUE
∞ Extrêmement petite pour son âge, on a tendance à lui donner entre 14 et 16 ans.
∞ Elle ne se pèse pas ; elle ne sait pas voir les chiffres indiqués. Elle n'est ni au-dessus ni en-dessous de la moyenne de corpulence.
∞ Cécité totale, Aimie est complètement aveugle.
∞ Tatouée d'une hirondelle dans le bas du ventre, à droite.
∞ Percée trois fois à l'oreille droite, quatre fois à l'oreille gauche.
∞ Est souvent habillée de son sweat noir à capuche à oreilles de chat et d'un mini-short moulant de la même couleur.

Aimie Sasha Walker.

« Si tous les cons devaient être peints en rouge, la terre ressemblerait à un champs de coquelicots. Et moi à une tomate. »


∞ Aimie Sasha Walker.
∞ Anglaise de ses parents. Est née en Suisse.
∞ 21 ans.
∞ Pansexuelle.
∞ Shiyo & Jade Harbor.
∞ Lieutenant.



TICS ET MANIES
∞ Traîne toujours des pieds pour éviter de se faire mal en trébuchant sur quelque chose ou en marchant dessus.
∞ Quand elle a ses pensées autre part, elle balance la tête de droite à gauche sur un rythme particulier.


PARTICULARITÉS :
Vitesse : 10
Agilité : 30
Endurance : 20
Intelligence : 5
Force : 25
Dextérité : 5
Perception : 30
POUVOIR: Ouïe Développée.
ARME: Ses pieds sont l'arme la plus efficace qu'elle connaisse. Mais hormis ça, elle porte toujours des mitaines d'intervention militaire.

HISTOIRE
«J'ai une idée. Tu comptes jusqu'à 3.» «Ok, et après ?»
«Rien. T'auras juste compté jusqu'à 3.»

Genève, 2023. Après un an de mariage, les deux acteurs Elliot Walker et Eleanor Scott deviennent parents d'une petite fille qu'ils nomment alors «Sasha». Faute de chance, elle naît aveugle, sans aucune vision du monde ou même de la vie. Ce handicap n'empêcha en rien l'amour de deux parents de s'exprimer ouvertement pour leur fille. Malgré tout, ils avaient un travail qui leur prenait beaucoup de temps, tellement que jamais la gamine profitait de la présence d'un père et une mère. Juste de deux ou trois domestiques qui n'ont même pas le droit de lui dire quoi faire. Chaque jour elle recevait un cadeau, soigneusement posé devant la porte de sa chambre pour qu'à chaque fois qu'elle l'ouvre, le cadeau glisse par terre et puisse émettre un son audible aux oreilles de la gamine. Il arriva parfois que la porte ne fasse pas de bruit de glissement au sol, à tous les coups, Sasha recevait alors un appel de ses parents, s'excusant d'avoir oublié. A chaque fois ils disaient qu'il y aura deux cadeaux derrière la porte le lendemain. Et à chaque, fois, ils tenaient leur promesse. Il est vrai que Sasha n'avait pas à se plaindre, elle avait tout ce qu'elle voulait, ou en tous cas, tous les biens matériels qu'elle voulait. Evidemment, elle n'était pas contente, parce que l'humain désire toujours ce qu'il n'a pas. C'était bien son cas car elle manquait cruellement d'amour parental ; ou d'amour tout court, finalement.

A l'âge de ses 5 ans, un couple et une enfant s'installèrent à côté de chez eux. Lorsqu'ils vinrent sonner à la porte de la demeure de leurs voisins pour leur dire bonjour, c'est une domestique qui ouvrit la porte, Sasha occupée de dessiner à la peinture, débordant tout autour de la feuille. On aurait put lui dire de peindre la table, ça aurait fait pareil. En entendant une discussion comme quoi ses parents n'étaient pas là, elle descendit de sa chaise et se dirigea vers la porte. La fille des voisins fut tout de suite perplexe quant au regard de la gamine en face d'elle. Les deux enfants commencèrent à se parler, se présenter, tout ça. Sasha venait de faire la connaissance d'Aimie, qu'elle qualifia comme sa meilleure amie, après deux mois. Des cabanes avec les couvertures jusqu'au jeu du chat, elles auront tout fait. Aimie se bandait toujours les yeux pour être à "niveau égal" de Sasha. Elles entrèrent dans la même école et passèrent toute leur enfance et leur adolescence ensemble. Parfois elles se faisaient des coups de gueule et c'était toujours Aimie qui obtenait raison à la fin. Pas parce que Sasha avait tord, mais parce qu'elle était plus convaincante qu'elle. Souvent, Aimie parlait des gang, en préférait une fois l'un, une fois l'autre, et hésitait à tous les coups pour en rejoindre ou non. C'était la décision de Sasha qui la ferait changer d'avis sauf qu'elle, elle avait décidé de rester civile.

Un jour en sortant de sa chambre et en ramassant le cadeau derrière sa porte, elle se rendit compte que la taille de la boîte était vraiment petite. D'habitude, ses parents avaient l'habitude de témoigner leur amour uniquement par rapport à la taille des biens matériels. Elle descendit jusqu'au salon, s'installant dans le canapé et ouvrit le paquet. Elle appela une domestique qui directement lui répondit qu'elle avait beaucoup de chance. Ses parents lui avaient offerts le tout nouveau bijou à la mode, une gemme à porter sur le lobe de l'oreille. La domestique le mit à Sasha qui le garda alors toute la journée, sans vraiment y prêter attention. Petit à petit, le monde autour d'elle commençait à se faire de plus en plus bruyant, et ça devenait presque cassant pour ses oreilles. Le soir-même, Aimie lui proposa d'aller en boîte de nuit, et malgré que Sasha lui ait répété qu'elle n'aimait pas ça et qu'elle avait mal à la tête, Aimie la traîna quand même jusqu'en boîte, contre son gré. Directement entrée, le mal de tête de Sasha s’amplifiait de plus en plus et les bruits envahissaient son cerveau comme un poison immonde et désagréable. Aimie était déjà sur la piste de danse tandis que de plus en plus affaiblie, Sasha sortit et alla se réfugier dans une ruelle, s'appuyant contre un mur. Elle criait, c'était plus fort qu'elle. Ses mains contre ses oreilles, se frappant parfois la tête contre le sol. Il arriva même qu'elle dégobille et finalement après une longue torture, quelqu'un s'approcha, accompagné de deux autres personnes. Il la prit avec lui, et l'emmena dans une limousine. Tout était luxueux et aucun bruit ne passait à l'intérieur. Sasha ne posa pas de questions et s'endormit là, sans plus un bruit hormis sa respiration douloureuse.

Elle se réveilla plus tard dans un tout autre endroit mais pourtant toujours aussi luxueux. Elle ne savait pas bien ce qui s'était passée depuis qu'elle avait pété un câble, mais son mal de tête était déjà moins fort. Elle entendait tout dans les moindres détails, elle se demandait qu'est-ce qui pouvait bien faire tout ce bruit. Du souffle de son interlocuteur jusqu'à la mouche qui se pose sur la vitre, elle entendait tout sans exception. C'est quand alors une voix se mit à parler qu'elle crut que ses tympans allaient exploser. Parlait-il vraiment fort ou bien était-ce de sa faute ? Elle ne savait pas, pas encore, du moins. Alors qu'il parlait, elle eut vite compris où elle était, qui il était... Mais elle ne savait toujours pas pourquoi il l'avait aidée et encore moins ce que signifiait son malaise de tout à l'heure. Elle continuait de l'écouter (ceci dit, elle n'avait pas vraiment le choix) et jamais il ne parla du malaise de Sasha et encore moins de son intention. Tout ce qu'elle avait appris, c'était qu'il s'appelait Abel et qu'il était le chef du gang du sud. Quand alors il arrêta de parler, elle lui posa ses questions et n'avait rien compris de la réponse, jusqu'à ce qu'il évoque le bijou que ses parents lui avaient offert.

Après un moment, elle sortit, accompagnée par un domestique jusque chez elle. Toute la nuit, elle se réveilla, demandant aux mouches de se taire, aux feuilles d'arrêter de bruisser et à l'eau d'arrêter de ruisseler. Le lendemain elle alla à l'école comme tous les jours et s'efforça pour ne pas péter un câble, à cause du professeur qui parlait trop fort, les élèves qui se lançaient des boulettes de papier jusqu'au plus petit des murmures. Elle entendait tout, l'intégralité des bruits jusqu'à ce que même le silence ne puisse plus exister, même pas pour un quart de seconde. Après les cours, c'est avec l'aide d'Aimie qu'elles se sont encourues en dehors de l'école et arrivèrent alors à la sortie quand Aimie remarqua une limousine. Le faisant remarquer à Sasha, elle la fit se rapprocher, curieuse de voir pour qui est-ce que la limousine était avancée. Elle fut surprise quand alors il embarqua Sasha et partit, comme si de rien n'était. L'aveugle n'était pas vraiment d'accord de se faire embarquer comme ça et encore moins de la séparer de sa meilleure amie qui restait toujours perplexe face à cette situation. Elle commençait même à envier le statut de Sasha. Puis tous les jours, c'était pareil, elle retournait à l'école, Aimie lui posait des question mais les réponses étaient trop floues pour être comprises. Et chaque soir, en sortant, il attendait Sasha. D'une fois à l'autre, ça variait entre une limousine, une moto ou juste une belle voiture. A tous les coups, les élèves la regardaient de travers ou en admiration. La "Bigleuse" était alors devenue la "Bourge" d'un instant à l'autre. Au fur et à mesure, Sasha commençait plus ou moins à comprendre les intentions d'Abel mais elle l'avait déjà dit, à lui et à Aimie ; elle ne voulait pas prendre partie d'un ou l'autre gang. A force de rester avec elle et de finalement la protéger plus qu'autre chose, Abel aura pris une importance très particulière dans la vie de Sasha. Il sera devenu ainsi une figure de père comme elle n'en avait jamais connue avant.

Un soir où elle traînait sûrement un peu trop tard dehors en compagnie d'Aimie, elles rencontrèrent deux hommes un peu particulier. Peut-être bourré ou juste psychopathe, ils en avaient après Sasha apparemment puisqu'un couteau à la main, ils la regardaient comme un futur repas. C'est alors en s'approchant d'elle trop rapidement qu'Aimie se mit en travers leur chemin, se prenant le couteau en pleine poitrine. Le sang gicla jusque sur le visage de Sasha qui rien qu'au son que cela avait fait, semblait avoir compris. Les gars jetèrent Aimie au sol et essayèrent à nouveau de s'en prendre à Sasha... sauf qu'ils n'eurent pas le temps d'avancer plus loin qu'à son premier réflexe, elle leur envoya son pied en pleine tête d'une force dont elle n'était pas consciente. Ils étaient assommés et Sasha s'encourra vers Aimie. Arrivée près d'elle, elle lui pris la main et, les larmes effaçant le sang sur son visage, elle répéta plusieurs fois la même phrase...

«Liées par le sang, liées par le ciel, liées par la terre, liées par le coeur. Comme deux soeurs, mieux que des siamoises, tu es la seule, je suis la seule. Nous sommes... unies... à la vie, à la... mort.»

Elle s'excusa sur le cadavre d'Aimie, incapable de faire quoi que ce soit. Un bruit de pas se rapprochait alors tout doucement. Sasha sursauta, s'apprêtait à réagir mais n'en eut pas le temps que déjà il l'emportait avec lui, la séparant du cadavre, sans qu'elle n'ait rien eut à dire. C'est alors dans la plus grande des discrétions, il la ramena chez elle et personne n'avait remarqué son absence. L'homme disparut, dans un silence, tandis que Sasha monta immédiatement dans sa chambre. Toute la nuit, elle resta éveillée. La mort d'Aimie la hantait, la culpabilité la rongeait et pendant une semaine, elle resta enfermée dans sa chambre. Parfois les domestiques arrivaient à lui faire boire ou manger un petit quelque chose mais à tous les coups elle le dégobillait. C'est finalement au bout de cette semaine qu'elle dénia sortir de sa chambre pour répondre à un appel de ses parents.

Ses parents commençaient déjà à lui poser des tas de questions, à raconter leur vie, ... Ils ne laissaient jamais la parole à Sasha jusqu'à ce qu'elle les engueule et qu'ils comprennent que c'était à son tour de parler. Elle n'évoqua pas la mort d'Aimie : le risque de pleurer était trop grand. Elle leur fit bien comprendre qu'elle allait mal et qu'elle ne voulait plus d'eux comme «parents». Elle raccrocha au nez des deux adultes et partit dehors. Elle tendit l'oreille, cherchant ne serait-ce que le moindre petit bruit pour savoir si l'homme qui l'avait raccompagnée une semaine plus tôt était toujours là. Elle n'entendait rien, et pourtant, elle savait qu'il était là. Le jeu dura une bonne vingtaine de minutes quand enfin elle réussit à le localiser et du coup, à lui demander de l'emmener jusqu'à Abel. Sasha s'était alors retrouvée au dernier étage du QG de Jade Harbor dans une penthouse tout à fait splendide et luxueuse. Elle était face à Abel, lui annonçant qu'elle acceptait de rejoindre son gang. À sa voix énervée (avec même un fond de tristesse), on remarquait rapidement qu'elle n'était pas vraiment la plus heureuse du monde. C'est tout de suite alors qu'Abel ouvrit une armoire et lui balança une serviette en pleine tête, lui ordonnant de prendre sa douche et qu'alors après elle pourrait aller voir sa chambre. En une parole, en un instant, elle avait alors trouvé un abri, un lit, à manger, et tout ça dans le plus grand luxe. Mais ce qu'elle avait eu de mieux à ce moment-là, c'était un père... et une chance de plus de rendre hommage à une personne formidable.

«Au fait... Je m'appelle Aimie.»



Dernière édition par Aimie S. Walker le Mer 14 Nov - 15:57, édité 25 fois
Invité
  



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aimie Walker ∞ Lun 12 Nov - 18:25

Bienvenue Aimie ~ (´・ω・`)
( Petite précision de départ, je n'émettrais mon avis que sur la partie des Shiyos - puisque je valide ce groupe - étend donné que je ne veux pas empiéter sur le boulot d'Abel. )

J'ai lu ton début de fiche et j'avoue qu'Aimie me plaît bien. *A* Le fait qu'elle soit aveugle tout d'abord, les gens ont plus souvent tendance à ne faire qu'un seul œil aveugle car la cécité totale pourrait les pénaliser durant leur rp.

Après, j'avoue qu'un détail m'a fait rire. Je pense pas que ça soit volontaire, mais tu as oublié le don de ta Shiyo. xDD Toute Shiyos ont un dos, c'est de là que résulte leur statistiques plus élevées que la moyenne. Si tu n'a pas vraiment d'idées, le topic des dons [#HERE] peut te servir sachant qu'un même don peut-être pris plusieurs fois car nous sommes contre le monopole ! uwu

Ensuite, si tu désires en inventer un, n'hésite pas à me MP pour me demander mon avis, savoir si celui-ci correspond, etc. ( Ce serait bête de recommencer ta description parl la suite ) Oh et je ne sais pas si le " Miaou " occupant la partie Occupations, Rang, etc... signifie un " u.c " ? xD Mais si ce n'est pas le cas, merci de lui trouver au moins une petite occupation histoire d'égayer un peu tes rp. owo Quoique chômeuse c'bien aussi...

Pour le rang évidemment, Abel t'en proposera sûrement un dans un futur proche ! Voilà, j'espère que j'ai pas trop rabaché, si tu as des questions, n'ai pas peur, ma boîte à MP ne mord pas. ~ 




underconstruction ;
MFS
  
MESSAGES : 295



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aimie Walker ∞ Lun 12 Nov - 18:53

CouCouuww & meurchi pour cet accueil formidable et majestueux et... Oh mon dieu, POURQUOI est-ce que j'ai fait la lèche-cul pendant ce quart de secondes ? ◐△◑

J'avoue que la cécité totale, c'est dur à jouer. Mais je l'ai déjà fait y'a longtemps, c'était très drôle alors... J'avais envie de recommencer (le forum avait fermé). Et puis non, c'était pas fait exprès, d'oublier le don. Mais il est déjà bien défini itout itout, les statistiques ont été faites avec la grande aide de mon beau-grand-père Abel. \o/ Pour le boulot d'Aimie... bah en fait elle en a pas, parce que c'est Abel qui s'occupe d'elle et que c'est pas spécialement lui qui manque de fric %D (et puis Aimie aura un prétexte pour dormir toute la journée).

{Miaou, ça veut surtout dire que j'ai pas encore ce renseignement. :'D}

EDIT: Grâce à l'aide précieuse d'un beau-grand-père formidable, j'ai (déjà) finit ma fiche (en tous cas, normalement, elle est finie). Ou en tous cas c'est sans compter qu'il manque le rang, puisqu'on me l'a pas encore dit.
RE-EDIT: Le rang a été ajouté. o/ La fiche est complètement finie. :3
Invité
  



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aimie Walker ∞ Mer 14 Nov - 20:35

    Une histoire assez chou et mélodramatique, quelques fautes mais rien qui empêche à la continuité et fluidité de la lecture.
    Je te dis : ᶘ ᵒᴥᵒᶅ Hi, little girl ! ᶘᵒᴥᵒ ᶅ
    et, je te laisse comme cadeau de bienvenue cette jolie image animée qui n'a rien à voir avec le forum :

    Spoiler:
     









Dernière édition par Abel B. Winkler le Mer 14 Nov - 20:40, édité 1 fois
JH
  
MESSAGES : 38



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aimie Walker ∞ Mer 14 Nov - 20:38

NOOOO ! ;; Arrête de me torturer avec ce pedobear ! TT J'vais le dire à belle-grand-maman.
& Meurchi. o/ *i like this frog %D*
Invité
  



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aimie Walker ∞

Contenu sponsorisé
  



Revenir en haut Aller en bas

Aimie Walker ∞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Lampadaire] AT-AT Walker by LIFEGOODS» Snow Walker Video» Nepeta Junior Walker» Nepeta Walker's Low» hommage a Paul walker décédé
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: