AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
noyons nos souvenirs dans l'alcool, le lendemain n'en sera que plus difficile. ; PV Shéra



 

Partagez|

noyons nos souvenirs dans l'alcool, le lendemain n'en sera que plus difficile. ; PV Shéra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: noyons nos souvenirs dans l'alcool, le lendemain n'en sera que plus difficile. ; PV Shéra Ven 30 Nov - 18:00

noyons nos souvenirs dans l'alcool, le lendemain n'en sera que plus difficile.

Le corps lourd et la gorge sèche, la blonde pitoyablement avachie sur le canapé grogna de mécontentement lorsque le soleil vint effleurer son visage tout endormi. Plissant ses paupières encore closes, elle se tourna quelque peu sur le flanc. Sa main, lentement, vint frotter son front, sentant déjà cogner la migraine dans son crâne. Un juron bien sentit lui échappa alors qu’elle se redressait lentement, se sentant quelque… Barbouiller. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle soupira. Ca piquait, tiens, elle voyait flou. Signe qu’elle avait oublié de retirer ses lentilles. Super. Grommelant quelque peu, il lui fallut plusieurs longues minutes pour se remettre les idées en place.

Son regard fatigué, cerné, balaya lentement la pièce. C’était en bordel, comme toujours. Chose plutôt normal pour Martina. Donc pas besoin de le prendre en compte. Elle avait un peu de mal à se remémorer sa soirée passée, son esprit étant quelque peu nébuleux et chaotique. Et ce mal de ventre n’arrangeait rien, tout comme la migraine. En plus de cela, elle avait la gorge affreusement sèche. Un verre d’eau ne serait pas de refus, tiens. Cela dit, elle allait devoir déjà réussir à rejoindre la cuisine, en enjambant sa colocataire encore endormie non loin d’elle, ainsi que les diverses bouteilles de vin éparpillées.

Ah bah tiens. Maintenant, elle se rappelait ce qui s’était passé hier soir, tiens. Avec l’argent extorqué gagné durant la journée, elle était allée acheter quelques bouteilles de vins. Bon, pas du haut de gamme, ça coutait la peau des fesses, mais tout de même. De quoi passer une bonne soirée avait Shéra. Mais c’était sans compter son affection pour les boissons alcoolisées, valaisanne oblige, et son penchant pour l’exagération. Elle avait toujours eu du mal à savoir quand ‘arrêter, à vrai dire. Alors, forcément, ça c’était mal finit. Et on pouvait aller loin, avec 7 belles bouteilles. Un peu trop, même.

Outre ça, ses souvenirs de la veille étaient quelque peu flous. Le fait qu’elle soit en sous-vêtements ne la choquait pas plus que ça, c’était pour ainsi dire la tenue habituelle ici. Ni le fait qu’elle se soit réveillée en était à moitié avachie sur son amie. Secouant la tête et regrettant immédiatement son mouvement, la blonde finit donc par se rendre dans la cuisine, pour un bon verre d’eau et quelque chose contre le mal de tête. Merveilleux.

Ainsi, tout en observant le cachet se dissoudre dans une nuée de bulles dans son verre, elle revint vers le salon. Son air de zombie n’était en rien charmant, et heureusement que personne d’autre que sa colocataire n’était là pour la voir, tiens. Poussant du pied quelques cadavres de bouteilles, Martina finit par s’asseoir sur le canapé. Secouant d’une main la demoiselle, pour lui lancé, d’une voix pâteuse : « Eh… Bouge ton cul Shéra… Il est déjà 11h passé… » Et techniquement, aujourd’hui était le jour du ménage. Qui avait lieu toutes les deux semaines. Histoire de ne pas trop se fatiguer quand même. « Ma têeeeeete…. » Ça faisait mal au crâne, une cuite. Et elles n'avaient pas fière allure.
C
  
MESSAGES : 21



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: noyons nos souvenirs dans l'alcool, le lendemain n'en sera que plus difficile. ; PV Shéra Ven 30 Nov - 20:24

Quelqu'un était en train de lui taper sur la tête. Non. Non, ce n'était pas ça exactement, quelqu'un était un dans lui taper dans la tête. Oui, voilà. Comme un putain de forgeron miniature qu'y s'amuser à utiliser son cerveau comme table de travail. Et il était là avec son petit marteau à taper et taper et taper. Si elle avait pu, Shéhérazade lui aurait volontiers tordu le cou à ce nabot. Seulement voilà, elle avait beau avoir une gueule de bois de tous les diables, elle était tout de même assez lucide pour savoir que ce foutu lutin n'existait pas. Tout ce qui lui restait à faire c'était attendre. Faire la morte, là étendue comme une larve sur le canapé, et attendre que ça passe. Avec un peu de chance, personne ne viendrait la déranger et elle pourrait rester sans bouger jusqu'à ce que l'impression que son cerveau était en train de se liquéfier cesse. Une main sans gêne vint soudain lui secouer l'épaule, provoquant un véritable tsunami de cervelle dans son pauvre crâne endolori.

« Eh… Bouge ton cul Shéra… Il est déjà 11h passé… »

Si un pensée pouvait tuer, Martina serait sans doute étendue raide morte sur le parquet du salon. Mais voilà, Shéra avait appris très tôt qu'on ne mord pas la main qui nous nourri, surtout quand c'est aussi celle qui nous héberge. Quoique, techniquement parlant et elle participait aussi au loyer, donc elle devrait pouvoir la mordiller. Elle réalisa soudainement qu'elle était en train de se comparer avec un chien, ce qui ne fit que lui rappeler sa bonne et vaine résolution de ne plus toucher à l'alcool.

« Hein, quoi, 11h ? Mais putain c'est super tôt, tu aurais au moins pu me laisser jusqu'à 15h ! »

La brune avait toujours eu du mal avec les matins, mais d'autant plus quand elle avait une gueule de bois. Tiens, d'ailleurs, maintenant qu'elle y pensait, pourquoi avait-elle une gueule de bois déjà ? Shéhérazade ouvrit difficile un œil dans lequel vint aussitôt s'engouffrer un rayon de lumière, lui atomisant ses restes de cellules grises. Assise à côté d'elle sa colocataire semblait aussi se plaindre de sa tête douloureuse, au moins elles étaient deux. Lentement, doucement, avec le moins d'à coup possible, Shéra se redressa et s'adossa au dossier du canapé. Pourquoi avait-elle dormi sur le canapé au fait ? Encore une énigme. Elle regarda pendant un moment le paysage flou de son appartement avant de réaliser qu'elle n'avait pas ses lunettes sur le nez. Problématique ça. Au moins elle arrivait tout de même à percevoir le bordel ambiant – qui n'avait rien d'inhabituel – et ce qui ressemblait à des cadavres de bouteilles un peu partout sur le sol. Donc elles avaient fait la fête. Ramenant ses jambes contre elle et posant le front sur ses genoux, elle demanda sans regarder Martina pour autant :

« On a beaucoup bu hier ? J'arrive pas à me souvenir. J'ai l'impression d'avoir été piétinée par un troupeau d'éléphants uh .. »

Elle mis encore quelques minutes à réaliser que son pantalon et son t-shirt avaient disparus durant la soirée, ce qui la laissa un peu dubitative sur ce qu'elle avait bien pu en faire. Strip tease improvisé ? Elle était bien capable, enfin, d'après ce qu'on lui avait raconté. Heureusement qu'elle s'était rasée la veille. Shéra jeta un coup d’œil en coin à sa compagne et remarqua qu'elle était aussi dévêtue qu'elle. Pourvu qu'elle l'ait pas peloté. Ça aussi elle le faisait souvent, d'après ce qu'on lui racontait. Autant se renseigner :

« Il s'est passé quoi exactement hier soir ?

Un pétillement fort bruyant attira son attention et elle posa son regard sur le verre plein de médicament.

Oh. J'en veux aussi.

Suite à cette grande déclaration elle se leva, vacilla un peu, puis finalement réussir à tenir droite sur ses deux jambes.

_ Mais avant : retrouver mes lunettes. »

Challenge accepted.

Spoiler:
 


Can't help myself but count the flaws Claw my way out through these walls One temporary escape Feel it start to permeate We lie beneath the stars at night Our hands gripping each other tight You keep my secrets hope to die Promises, swear them to the sky (c) Mags
S
  
MESSAGES : 18



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: noyons nos souvenirs dans l'alcool, le lendemain n'en sera que plus difficile. ; PV Shéra Ven 30 Nov - 23:17

noyons nos souvenirs dans l'alcool, le lendemain n'en sera que plus difficile.

« Hein, quoi, 11h ? Mais putain c'est super tôt, tu aurais au moins pu me laisser jusqu'à 15h ! »

L’exclamation de la jeune femme lui arracha un sourire presque narquois, déformé par la douleur foudroyante de son crâne. Autant elle tenait plutôt bien l’alcool, autant le lendemain elle souffrait le martyre. Mais elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même, en plus de cela. Parce que bon, personne ne l’Avait obligée à boire, c’était un fait. Pourtant, elle comptait bien râler. Elle le faisait si bien. Et ce n’était surement pas sa comparse qui allait tenter de l’en empêcher. Enfin bon. Le cachet était presque dissolu dans le verre d’eau. Mais malheureusement, ces cochonneries avaient un certain temps de latence avant d’agir vraiment, et elle devrait encore supporter ses maux de tête un petit moment.

Cette pensée fit soupirer Martina, qui observa du coin de l’œil la noiraude se redresser. La lenteur du geste lui soutira un sourire amusé, alors qu’elle ricanait silencieusement. C’était vilain de se réjouir du malheur des autres, mais pour le coup, elle n’était pas une gentille fille. Et c’était sans remords qu’elle arborait sur ses lèvres ce sourire narquois. Bah, ce n’était pas de la vraie moquerie, juste quelques taquineries silencieuses, parce qu’elle adorait embêter sa colocataire. Le début de leur amitié était quelque peu floue, mais chose certaine, elle s’entendait bien avec elle. Oh, et ne parlons pas de leur petite affaire qui leur faisait gagner de belles sommes. Genève, à l’image de Venise, était bourrée de pigeons.

« On a beaucoup bu hier ? J'arrive pas à me souvenir. J'ai l'impression d'avoir été piétinée par un troupeau d'éléphants uh .. »

La blondinette haussa les épaules, pas franchement plus éclairée qu’elle, pour tout dire. Des bribes de souvenirs flous. Elles avaient bien rigolé, pour sûr, et avaient surement regardé des émissions débiles. C’était leur activité habituelle. Mais pour le reste, c’était une bonne question. Ainsi, désignant les bouteilles étalées sur le sol, elle finit par dire, la voix toujours aussi pâteuse : « Bah… On a tiré en bas les bouteilles qu’tu vois là. On a battu notre record je crois. » Humour, humour. Sauf que rire accentua quelque peu la douleur qui lui sciait le crâne, et elle arrêta donc bien vite de ricaner comme une dinde, pour ingurgiter d’une traite son elixir contre le mal de tête. Le tout ayant évidemment un goût tout à faire dégueulasse, qui lui arracha une grimace et quelques frissonnements.

Une fois la torture passée, elle replongea dans ses souvenirs, essayant de recoller les bribes d’informations qu’elle était capable de retrouver. Martina cherchait une réponse à la question de son amie, mais pour tout dire, elle avait quelque peu de mal trouver de quoi la satisfaire. Oh, elle retrouvait certaines choses, mais bon… « Bah, comme d’hab t’as du me tripoter. Je m’y fais, hein. » Sourire en coin, tout en la regardant finalement se mettre debout. Les filles, ce n’était pas son truc, mais la jeune femme n’avait rien d’une sainte nitouche, et tant que ça ne dépassait pas le stade de pelotage, elle ne risquait pas de l’en empêcher. Pas du tout vicieuse, la petite.

Lorsque Shéra mentionna ses lunettes, la Valaisanne jeta un regard dans la pièce. Bonne chance pour les trouver, étant donné le bordel. Franchement, ça allait être périlleux. « Je te regarde depuis là. Je peux t’encourager depuis le canapé s’tu veux. » Bah, elle disait ça pour la titiller un peu, mais au besoin, elle l’aiderait. Elle n’était pas non plus totalement malhonnête. Normalement.
C
  
MESSAGES : 21



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: noyons nos souvenirs dans l'alcool, le lendemain n'en sera que plus difficile. ; PV Shéra

Contenu sponsorisé
  



Revenir en haut Aller en bas

noyons nos souvenirs dans l'alcool, le lendemain n'en sera que plus difficile. ; PV Shéra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Teinture mère de propolis dans de l'alcool à 40 °» Insectes dans l'alcool...» Alcool éthylique à 95%» Collection d'arachnides» Bizarre Mort par selection
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: