AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
« Être bloquée dans un ascenseur me rappelle une scène de Résident Evil! » ✖ Évent.



 

Partagez|

« Être bloquée dans un ascenseur me rappelle une scène de Résident Evil! » ✖ Évent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: « Être bloquée dans un ascenseur me rappelle une scène de Résident Evil! » ✖ Évent. Dim 9 Déc - 20:11


# Être bloquée dans un ascenseur me rappelle une scène de Résident Evil.
« Dans l’obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin. » Anonyme.
# Banque, Centre-Ville, Genève.
# Cesare Leone, Lusine Tjeknavorian, Calvin Stuartt & Eden Lyster.
Journée tranquille. Aujourd'hui encore, tu fermes ta boutique un peu plus tôt. La dernière fois c'était uniquement pour te reposer. Aujourd'hui c'est différent. La banque t'ouvre ses grands bras. Tu veux voir si tu es en découvert, ce mois-ci. Ton début de journée se passe très lentement, tu ne reçois presque aucun client. Après avoir mis ta pancarte "Fermé" et avoir baissé le rideau, tu cours te changer dans l'arrière boutique. Puis tu marches d'un pas rapide vers la banque, située dans le centre ville.
Un monde fou. Voilà ce que tu trouves à la banque. Tu es désespérée. Tu soupires. Evidemment, tu arrives pendant l'heure de pointe. Bien joué Eden ! Well done. Tu te faufiles entre les personnes pour atteindre l'ascenseur. Tu te retrouves avec trois autres personnes et tu connais leurs visages. Cesare Leone, cet homme qui t'a offert des fleurs après mis ta patience à rude épreuve, tu l'aimes bien, tu bois souvent un coup avec lui. Lusine Tjeknavorian, cette femme légèrement jalouse de toi, pour une raison que tu penses connaître. Calvin Stuartt, cet homme dont tu as si souvent entendu parler mais que tu ne juges pas sans connaître la vérité. Soudain, l'ascenseur s'arrête, il fait noir. Tu ne comprends pas. Tu restes calme. Mais tu commences à devenir inquiète, pas parce qu'il fait noir, mais parce que tu as l'impression que des masques vont tomber. Et c'est ça qui t'inquiète.


images by me # code by shiya.


Ordre de passage : Eden ✖ Lusine ✖ Cesare ✖ Calvin.

Spoiler:
 




Merci au Captain pour le cadeau dlamorkitu ♥

❝ La beauté est la fleur du bonheur. ❞
They say the eyes are windows to the soul. I hope you find my eyes attractive.
« © code by pepperland »

Spoiler:
 
MF
  
MESSAGES : 94



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Être bloquée dans un ascenseur me rappelle une scène de Résident Evil! » ✖ Évent. Dim 9 Déc - 21:37



L'ascenseur
Après une journée partagée entre son emploi et son nouveau devoir, elle s’était rendue, en la compagnie de monsieur, à la banque de Genève. A vrai dire, c’était plus lui qui en avait besoin qu’elle-même. De plus, elle n’aimait pas trop ce lieu, il y avait toujours tellement de monde ! En effet, depuis qu’elle avait découvert que son don se déclenchait lors qu’un contact, même involontaire parfois, elle préférait éviter de devoir traverser ses foules. Et le faisait avec une pointe de mauvaise volonté lorsqu’elle n’en avait pas le choix. Ainsi donc, ils avaient rejoint le grand bâtiment qui abritait cette tirelire géante. Bondé. En jetant un coup d’œil à sa montre, après avoir soulevé sa manche de chemise, la jeune femme avait compris pourquoi. Heure de pointe. Quelque peu désappointée, elle ne dit cependant rien, suivant son Master dans l’ascenseur le plus proche, en compagnie de deux autres personnes. Ah tiens, elle en connaissait une des deux. Si sa mémoire était bonne, elle se prénommait Eden. Une connaissance de Cesare, qui faisait poindre en elle un vague sentiment de jalousie, et qui l’avait poussée, bien malgré elle, à se montrer peut-être un peu trop froide et formelle lors de leur première et unique rencontre. Ce n’était pas dans sa nature, étant plutôt douce et agréable, mais… On ne se refaisait pas. L’autre personne, un jeune homme ne lui évoquait aucune personne connue, par contre.

Debout, les bras le long du corps, elle observait vaguement son propre reflet dans le miroir du fond. Longue chevelure rouge vif laissée lâchée, épousant doucement ses reins, rouge à lèvres assorti, le reste ne nécessitant que peu de maquillage, juste du mascara bien sombre. La tenue n’était pas conventionnelle et pourtant passe-partout. Un costard d’homme ajusté à ses mensurations qui la complexaient parfois, pantalon droit, chemise blanche et veste noire, dissimulant le holster de l’arme qui ne la quittait jamais. Des talons hauts noirs eux aussi, la rendant plus grande qu’elle ne l’était déjà. Rien de trop, juste une montre et un bracelet, un collier datant d’une autre époque. Tout allait bien, et puis. Un battement de cils, un mauvais pressentiment. Quelque chose d’imprévu, bien malgré elle.

Noir complet.

Oui, plus de lumière. Plus de mouvement non plus, d’ailleurs. La boite de métal avait stoppé sa course, nette. Il faisait bel et bien noir. Un pincement au cœur, le souffle légèrement coupé, quelques instants. Avant qu’elle ne tende la main, comme par instinct. Ses ongles longs rencontrant finalement le bras de l’homme près d’elle. Quelle devait protéger. Elle devait rester calme. Mais avait en horreur cette noirceur qui ne lui permettait pas de voir quoi que ce soit. Mais elle ne le montrerait pas. Malgré ses doigts qui serraient presque nerveusement la manche de monsieur. Elle fouilla dans la poche intérieure de sa veste, sortit son portable. Pas de réseau. Embêtant, et cela veut dire que ce n’est pas une petite panne. La lumière blafarde de l’appareil éclaire de sa lueur vacillante l’habitacle exigu. Tu pinces les lèvres. « Il semblerait que l’ont soit coincés ici. » Un regard inquiet vers le visage de son Master, qu’elle percevait : « Tout va bien, monsieur Leone ? » Sa voix était calme et posée, mais un vague tremblement pouvant bien la trahir vint ébranler la fin de sa phrase. Elle n’aimait pas cela du tout.
.
❝ Cesare Leone, Lusine Tjeknavorian, Calvin Stuartt & Eden Lyster ❞
  
MESSAGES : 27



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Être bloquée dans un ascenseur me rappelle une scène de Résident Evil! » ✖ Évent. Lun 10 Déc - 10:52

C'est banal. C'est le quotidien. Et puis un jour, un moment, un instant. Boum. Un élément déclencheur. Un contretemps. Une anicroche. Un imprévu. Aussi désiré que de voir sa vieille grand-mère débarquer en plein milieu de sa rave-party pour fêter ses 18 ans. Soit pas du tout. C'est l'après-midi, et c'est l'heure de pointe. C'est complètement con, d'aller à la banque à l'heure de pointe. Mais le staff en a décidé ainsi, alors soit. Ce sera bel et bien la banque, et pas autre chose.

Il n'empêche que ça reste complètement con.

C'est ce que l'ambassadeur se répète en boucle tandis qu'il maugréé intérieurement. Si d'apparence, il semble aussi professionnel et impassible que d'ordinaire, parfaitement coiffé et vêtu de son costard absolument vierge de la moindre crasse, il hurle mentalement. Il beugle contre les gens qui n'avancent pas assez vite et peste contre tout ceux qui auraient mieux fait de rester chez eux. Lui n'a pas eu le choix. Ce rendez-vous avec son banquier, c'était aujourd'hui ou jamais. Et c'était en train d'entacher sa bonne humeur habituelle (Si. On peut avoir les sourcils froncés en permanence, et pouvoir être de bonne humeur. C'est compatible)

Bonne humeur qui acheva de s'évaporer comme un Père Nowel sous le soleil des Bahamas. En même temps que l'arrêt brusque et soudain de l'ascenseur. Juuuuuste après ce petit moment où ton neurone saisit toute l'ampleur de la situation et ses conséquence. Cet instant où, dans ton esprit, une seule pensée arrive à se frayer un chemin :

Et meeeeeeerd-...credi !

Car oui les enfants, être vulgaire, c'est mal.

Un soupir agacé et résigné s'échappe des lèvres de l'italien. Ses doigts se mettent à tambouriner en rythme sur ses bras croisés. C'était bien le moment tiens. Grâce à la lumière émise par l'appareil de sa shiyo, il observe rapidement l'espace qui n'est que trop réduit à son gout. Quatre personnes. Lui, sa shiyo, Eden qu'il avait salué au dernier moment juste avant la panne en se rendant compte de sa présence, ainsi qu'un sombre inconnu. Pas d'employés de la banque, ce qui aurait pu être foutrement utile. Loin de s'inquiéter pour le moment - ce n'était qu'une panne passagère après tout, non ? - il rassure la grande rousse.

- Ce n'est rien de plus qu'une panne. ...On appelle ça la Loi de Murphy. ajoute-t-il avec un rapide sourire dans une vague tentative d'éviter de se retrouver avec une atmosphère pesante au-dessus de la tête. Et sans plus de cérémonie, le diplomate, tout proche du panneau digital, appuit sur la touche d'appel d'urgence, attendant avec une pointe de doute la réponse d'un responsable.

Et si personne ne repondait... Well, we're fucked serai la seule chose capable de traverser son cerveau.
M
  
MESSAGES : 60



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: « Être bloquée dans un ascenseur me rappelle une scène de Résident Evil! » ✖ Évent.

Contenu sponsorisé
  



Revenir en haut Aller en bas

« Être bloquée dans un ascenseur me rappelle une scène de Résident Evil! » ✖ Évent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Mon chien fait pipi dans l'ascenseur» Peur d'aller dans l'ascenseur» vidéo bloquée dans mon ordi» Plot de tirette bloqué sur un Zenith 106 50-6» Le PDG ayant frappé un chien dans un ascenseur enfin renvoyé !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: