AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
[+] Madness Factory



 

Partagez|

[+] Madness Factory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [+] Madness Factory Dim 16 Déc - 22:17









TERRITOIRES :
Quartiers nords port, commerces, hotel, maison close.
BASE:
Lunacy, port.
SURNOMS :
« (les) MF », « les Rouges », ...

COULEUR :
r o u g e

CAPITAINE :
Ethan Van Dertsky


1. Le rouge, tu porteras : Parce que le sang ça tâche et que ta maman ne sera pas toujours là pour laver tes fringues.

2. Tu feras des Jade Habor tes meilleurs amis : Sans eux, on s'ennuyerait comme des rats morts.

3. Tu feras des Jade Habor tes pires ennemis : Sans eux, la ville serait déjà complètement rouge.

4. L'emplacement de Lunacy, tu ne dévoileras pas : Tu dis pas à n'importe qui où t'habites ? Et bien ici c'est pareil. Tout inconnu et responsable de cet inconnu qui mettra un pied dans Lunacy aura son corps suspendu sur le mur des trophées.

5. L'arme blanche, tu préféras : Économique, fiable et efficace. Elle te permet aussi bien
d'être silencieux que le pire des bouchers. 'Fin, une bonne balle entre les yeux de temps en temps...
6. De la violence tu feras ton unique argument : On laisse toujours, toujours une gentille trace coporel sur son ennemis. Tout est permis, évidement.

7. L'eyeliner, tu oublieras : N'est pas Jack Sparow qui veut.

8. Par le Capitaine, tous passeras :
Il a une sainte horreur d'avoir un détail en moins... Il vous a déjà parler du mur des trophées ?

9. Les mains du capitaine tu remplaceras : La rumeur raconte que le seule endroit qui n'est pas teinté de rouge chez nous, ce sont les mains du Capitaine.

10. Comment ça 10 commandements ?


Tu vois la grande rue du quartier marchand ? Là où y a ce fast food qui engraisse des jeunes comme un abattoir à poulet et à côté la superette avec les jolies caissières ? Si envahissant que t'as peut-être pas remarqué la pizzeria entre les deux. Pizza Mangiatori. Ouais, les bouffeurs de pizza. C'est le parfait stéréotype du restau italien ! Un patron moustachu, un horrible assemblage de vert, blanc et rouge et des images du pays pour ceux qui n’aurait pas compris la référence. Elle est tellement insignifiante entre ses deux usines... Et c'est tant mieux. Personne n'a besoin de savoir ce qu'il se passe derrière le comptoir. Pas besoin de dire à toute la rue que c'est ici que nous grandissons. Et oui, on ne vient pas ici pour des pizzas. Tu regarderas leur liste de plat et tu verras le « client » prendre toujours la même pizza : au poisson. Etrange, j'avoue. Mais tu verras jamais cette dite pizza sortir du four. Ni le client ressortir par l'entrée principale, d'ailleurs. Bon, il reste toujours des imbéciles qui viendront manger une simple pizza. Alors c'est qui ce « client » ? Un homme. Marié ou non. Une femme. Enfant ou non. Un jeune. Un vieux. Rha, mais on s'en fou ! Il est juste venu passer l'interrogatoire des frères Franceschi. Des petites questions existentielles. Avec un sale accent prononcé. Et s'il répond bien, ils tendront leur bras. Pas pour un câlin hein. C'est figuratif. Mais c'est le permis d'entré dans le gang. Même s'il reste une dernière étape. Parce que t'es en train te dire. "Mais merde, et si eux qui vienne, ça se passe comment ?" Ouais, j'y arrive ! En fait... ça ne change pas de grand-chose. On te repère. Et on t'envoie cette fameuse pizza au poisson. Avec l'adresse. Et tu t'y pointes, ou non.
Et après quoi ? Tu sors et t'es un membre à part entière ? Nah, nah. Reste la fameuse dernière étape. Celle de la marque. Ce n’est pas pour rien qu'on trouve un tatoueur dans la rue adjacente à la pizzeria des frères Franceschi. Tu vas devoir porter la marque du requin. Ce fameux triangle. Pas en très grand. Où tu veux même. Mais il n'y a qu'en sortant de ce tatoueur que tu pourras dire que t'es un Madness Factory.
On est pas à l'armée ici. Pas de second, sous-second, sous-sous-sous-second de la main droite du second. Le Capitaine a donc séparé le domaine en trois parties, d'où l'insigne triangle. Tu piges ? La gueule, la queue et l'ailerons. Oui, oui, j'explique. Mais faut aussi que tu saches que certain rentrerons pas dans ces trois-là. On est unique ou on l'est pas ! Du coup sur le côté tu peux aussi trouver les.. ~douaniers~ au terminus du tram ou ceux qui reste pour la maintenance et surveillance de Lunacy.


LA GUEULE • Autrement dit, les hommes de mains des MF, les cogneurs, les tueurs, les bouchers des MF. Ils composent chacune des dents de la mâchoire acérée du gang. Ils sont en première ligne. Ils ont le sale boulot : celui de se salir les mains. Garde du corps à la demande, sous contrat, à vie, assassins silencieux ou bourreaux sadique, tortionnaire, ce sont les plus craint parmi nous. Ces gens-là, malgré leur relation commune avec la violence, sont tous différent. T'en trouvera jamais deux pareil. Chacun peut utiliser sa méthode préférée, le Capitaine est cool là-dessus. Du coup on trouve autant des professionnels, avec une couverture ou non que des petits amateurs payés selon la demande. Je ne sais pas si on peut parler de hiérarchie à proprement parler. Il y a des petits groupes ; ceux qui se connaissent, ceux qui bossent ensemble ou même les vieux rodés qui apprennent aux petits jeunes. La seule contraire (et ouais fallait bien qu'il y'en ai une mon gars), c'est Graves. C'est... plus ou moins le boss de ce milieu. Il gère toute les histoires sanglante avec l'extérieur et vieille à ce que tout le monde remplit bien son quota de violence.
OFFICIELLEMENT :
Libre et possibilité de bosser dans les quartiers commerçants, l'hôtel ou la maison close.

OFFICIEUSEMENT :
Du moment que ça fait saigner.


L'AILERONS • Notre sublime visage. Notre visage d'hypocrite. La rumeur dit que l'hôtel le plus vieux et surement l'un des plus chics de la ville serait tombée aux mains des MF. Après tout, c'est qu'une rumeur. Je sais que la plus part des gens qui me parle de cette rumeur n'y croient pas. « Un hôtel d'un tel prestige aux mains de ses ... voyous ! Ouh, ouh. N'importe quoi, voyons. » Et pourtant. Ils dormiraient moins tranquilles s’ils savaient que un grand nombre du personnel sont magnifiquement corrompu sous leur superbe sourire. Et je ne te parle même pas du patron. Pourri jusqu'à la moelle et le pire des charlatans. Toutefois, c'est la meilleure couverture qu'on puisse avoir. Tout comme la maison close, dirigé par le même homme. Je me souviens du businessman il y a quelques mois à qui on avait demandé de l'argent. Beaucoup d'argent. Pour un truc qui a finalement foirée. Je te raconte pas la dette. On s'en serait jamais sorti sans l'hôtel je crois. Et les filles de la maison. Ils leur avait préparé une soirée de remerciement dans la plus belle des chambres avec les filles qu'il voulait. Tout gratos. Tout le personnel a fait son boulot. Puis ils ont appelé deux mecs de la Gueule. Et puis j'en n'ai plus jamais entendu parler.
Quand tu vois un aileron, tu fuis ? Essaye de faire la même chose avec eux. Ah non, je suis con. T'es pas censé savoir tout ça.
OFFICIELLEMENT :
- Gérant :
- Comptable
- Réceptionniste
- Femme/Homme de ménage
- Techniciens
- Sécurité
- Cuisiniers
- Serveurs/plonge/room service

OFFICIEUSEMENT :
- Banquier/comptable du gang
- Informateurs
- Hackers/nerdz
- Taupe
- Prostituées


LA QUEUE • Ok. Je suis d'accord avec toi, ils n’ont pas hérité de la meilleur partie. Et pourtant, sans eux, on serait incapable de vivre. Les marchands. Nos vendeurs vices. Comme la queue indispensable au requin pour avancer, ils sont notre moteur, nos ressources. On trouve tout chez les marchands. Sur leurs petits ou grands étalages innocents sont étendus des articles en tout genre qui cachent en réalité un arsenal d'armes, d'équipement, de drogue ou d'argent, selon les spécialités. Ils sont nos griffes qui nous permettent d'attaque plus loin, plus profondément ; nos oreilles qui nous permettent de chopper l'information ou personne s'y attend. Tous les commerçants dans les quartiers nord ne sont pas de notre côté, loin de là. Heureusement et malheureusement. Je m'inquièterais pour ce qui aurait dans ton assiette sinon. Mais un grand nombre sont des patrons en... « partenariat » avec le Capitaine. Ou alors des membres lambda qui se sont improvisés gérants pour mieux faire passer leurs marchandises, de meilleures qualités et quantités. Mais il n'y a pas que les patrons, hein. Je mets ma main à couper que les petits jeunes venu travailler seulement quelques jours sont tatoués.
OFFICIELEMENT :
Tout type de commerce et les métiers qui en découle.

OFFICIEUSEMENT :
- Coursiers/livreurs
- Passeurs
- Trafiquants
- Fournisseurs
- Informateurs
- Hackers/nerdz
- Espions
- Investisseurs
- Recruteurs



Liste vacante non exhaustive (passer sa sourie sur les images). A compléter plus tard.

MF
  
MESSAGES : 51



Revenir en haut Aller en bas

[+] Madness Factory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Deco Factory» Deco Factory» So Factory: canapés» Amortisseurs SHOCK FACTORY» La Manufacture - Serious Watches Factory
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: